Le 17 novembre, c’est Macron pas l’extrême droite !
Gilet jaune : il a fallu que le peuple en mette un pour qu’on le voit.

La manipulation est réelle, je vais vous l’expliquer, mais les motifs sont bons, alors si vous avez pris vos dispositions pour y participer : allez-y. Les politiciens, agitateurs professionnels et pas futés agents de la DGSI utilisent un principe psychologique autour de la  “Résilience” et du “Point de rupture”.

En gros, je vais aux limites de ce que je peux obtenir par la force, quand j’arrive à ce point de rupture, je fais mine de faire une petite concession. En politique, repérer ce point permet d’éviter la révolution. La résilience est votre capacité d’encaissement et de retour à un état d’équilibre. Je fais 80 % du travail et je vous offre un répit pour reconstituer votre capacité de tolérance et d’absorption de la violence morale ou physique. Ensuite les 20 % restant passeront comme une lettre à la poste.

C’est comme ça qu’on a fourgué au français le mariage homosexuel après le PACS et qu’on leur fourguera, la PMA pour tous et la GPA pour tous ! C’est pareil en ce qui concerne l’invasion migratoire qui a commencé par le regroupement familial, puis la perte progressive de la souveraineté aux frontières et actuellement nous en sommes à leurs disparitions totales. Cette ponction sur le carburant va en fait financer ces millions de migrants que Macron installe. Macron pourrait faire une légère concession car il voudra garder votre résilience au maximum pour vous imposer ces millions de migrants.

Vox Populi ou récupération ?

Eh bien, c’est les deux ! Personne n’est candide, nous ne laissons pas nos existences et celles de nos proches êtres déterminées par les politiciens. Les gouvernants nous ont exclus de la vie politique. Ils savent que beaucoup de députés ont été élus avec moins de 10 % des voix de leurs circonscription grâce au scrutin majoritaire à deux tours qui ne réclame pas de minimum de participation aux second. Macron un président qui ose critiquer Trump a été élu avec 43 % du corps électoral si on considère l’abstention : personne n’a remis en question ce mode de scrutin durant cette Ve république (%voix et % inscrits).
Les partis ? qu’ils l’ouvrent ! C’est leur arène la politique, mais ils devraient squatter le parlement et les médias et pas la manifestation du 17 novembre. A gauche, PCF, PS et avatars, cela va de la compréhension à la condamnation la plus ferme car l’extrême droite récupère le mouvement selon eux. Ils n’oublient pas de finir sur la note, « Lutte finale » et « capitalisme à abattre » qui seraient les seuls mots d’ordre dignes de mobilisation. Aux Insoumis, c’est le double discours avec un soutien franc et d’autre part le sempiternel danger de « l’extrême droite aux aguets ! ».
A droite ? Les Républicains, je ne sais pas s’ils sont vraiment à droite, plutôt sociaux-démocrates. Ils effleurent le problème quand ils parlent d’entrave à la mobilité : être automobiliste n’est ni un statut ni un rôle social : Ici et . Quand des élus de ce camps proposent des chèques-carburant, ou des aides sur le modèle des chèques-repas, C’est toujours le contribuable qui paye avec ses cotisations salariales ou la fiscalité locale !
Ceux qui ont la posture la plus claire vis à vis de la manifestation sont Le Rassemblement National et Debout la France car ils mettent en avant le discours des initiateurs du mouvement : la perte de revenu disponible du contribuable ! Ceci dit depuis que Marine s’est couchée devant Macron lors du débat du deuxième tour, j’ai mis mon adhésion au FN sur Pluton ! RN et DLF

Un conseil pour ceux qui seront dans la rue le 17 novembre

Activistes, anarchistes, agitateurs flics-en civil et islamistes vont tenter d’infiltrer la manifestation. Le mieux est de se grouper entre gens qui se connaissent plus ou moins. Des groupes d’une dizaine de personne au plus qui sans êtres agglutinés suivent de près (1 ou 2 m). Cela permet de repérer et d’isoler un « provocateur » et de le sortir. De plus se porter assistance est plus facile.

Ajouter au fil d'actualités

Publié par Gérard

Le magazine fait découvrir les outils de l'entreprise en ligne. Conseil et Coaching accompagnent la réalisation du projet numérique. Audit, premier pas ou conforter une présence établie. Marketing Frames forge des plans adaptés et sûrs pour vos : Stratégie éditoriale - Référencement naturel et payant - Réseaux Sociaux - Marketing en ligne.