Le Deep Dark Hole est le cauchemar de l’administrateur de réseau, mais la perte de données est un fâcheux incident qui peut arriver à tout utilisateur de l’informatique. Sur son site, le leader mondial de la récupération de données  Kroll Ontrack donne des conseils pour se préserver du pire.

crash-avion-ipad-ontrack

Comment récupérer un disque dur ?

 C’est la mémoire de masse la plus répandue. En dehors du périphérique mécanique à têtes et plateaux, les disques SSD et la mémoire Flash sont aussi récupérables. Même en cas de défaillance matérielle due au feu ou à un dégât des eaux, il est possible de retrouver ses données à condition :

  • De ne pas refroidir ou sécher l’élément, mais dés qu’il devient manipulable  le renvoyer dans un emballage étanche  à un spécialiste pour une récupération en salle blanche.
  • En cas de défaillance logicielle de type fichiers absents ou corrompus, utiliser un logiciel spécialisé comme Ontrack EasyRecovery. Si les données sont sensibles, ne surtout pas démarrer un « CHKDSK » ou « VRepair »car , il y a le risque du mouvement de trop des têtes de lecture ou d’une reconstruction de secteurs inappropriée.

De l’anecdotique, à la catastrophe évitée on retrouve de multiples cas  résolus de clients sur le site :

2011 : une actrice efface sa carrière et son Pressbook en se trompant de clé Usb !

2005, l’explosion de la raffinerie de Buncefield en Angleterre touche des Datacenters situés à proximité :  hôpitaux et services publics ne fonctionnent plus.

 Quel est le coût d’une récupération de données ?

 Selon  Kroll Ontrack, les économies principales sont proactives. Une fois sur quatre, l’erreur humaine est responsable. Les  défaillances logicielles et   matérielles causant la majorité des  problèmes, tandis que les catastrophes naturelles ou les malveillances  représentent 10% des incidents.

 S’il y a un effort c’est donc vers la formation du personnel, la redondance des système et le bon sens de la multiplication des sauvegardes. Comme le montre le graphique, les proportions d’erreurs humaines et matérielles sont similaires entre système virtuel et système traditionnel.

perte-donnees-virtuelles_traditionnelles- fr2012-whitepaper_ontrack

Enjeu affectif, légal ou économique, il vaut mieux être en mesure de savoir ce qui est récupérable avant de payer.  Le fichier client ou le cliché du départ à la retraite d’un collaborateur ayant une valeur différente. Le client peut identifier les données récupérables puis choisir lesquelles, il souhaite récupérer.

Récupérer un disque dur ou tout un système d’information, c’est  un exemple de Kroll Ontrack qui met  les choses en perspectives : le coût d’un distributeur automatique de café se situe entre 500 € et 1000 € par mois pour une petite entreprise. Le coût moyen d’une récupération de données sur un ordinateur Windows est d’environ 1000 €.

Pour l’administrateur de réseaux, voici un remède contre la crise de nerfs qui pourrait être aussi la bande son d’une publicité pour Kroll Ontrack.

Los Lobos – Deep Dark Hole

https://youtu.be/94cH-p2Wi34

 

Dans votre fil d'actualités

Publié par Gérard

Le magazine fait découvrir les outils de l'entreprise en ligne. Conseil et Coaching accompagnent la réalisation du projet numérique. Audit, premier pas ou conforter une présence établie. Marketing Frames forge des plans adaptés et sûrs pour vos : Stratégie éditoriale - Référencement naturel et payant - Réseaux Sociaux - Marketing en ligne.